CENTRE DE RECHERCHE

La mission du centre de recherche de l’A.R.C.H.E. est d’approfondir les fondements théoriques de l’hypnose, afin d’éclairer les expériences hypnotiques, la pratique de l’hypnose, et leurs applications en accompagnement.

Nous y explorons les variations de l’expérience subjective relatives aux pratiques hypnotiques, en collectant les données publiées dans la littérature scientifique, et en menant des protocoles expérimentaux avec nos partenaires institutionnels (E.N.S, E.S.P.C.I.). Nous y développons des méthodes pour objectiver plus finement les ressorts des expériences et pratiques hypnotiques.

Nous proposons également des modules de cours gratuits sur de nombreux thèmes, disponibles en video et en documents powerpoint ici

Cyrille Champagne

Cyrille CHAMPAGNE

Directeur du département recherche

Clément Appelian

Clément APELIAN

Chargé de recherche

Axes de recherche et positionnement

Nos recherches relèvent d’une approche pluridisciplinaireoù nous rapprochons sciences cognitives, phénoménologie et psychologie sociale, appuyées par d’autres disciplines : neurosciences, philosophie de l’imaginaire, anthropologie, sciences de l’éducation, psychologie clinique. 

Elles se déclinent en trois axes :  

1 / Les mécanismes hypnotiques et les mécanismes de régulation des états de consciences, où nous distinguons trois objets fondamentaux :

  • Les inducteurs hypnotiques : variateurs de l’expérience subjective
  • Les expériences hypnotiques : caractérisées par des marqueurs précis aux niveaux phénoménologique et comportemental
  • Les pratiques hypnotiques : dispositifs mobilisant les actions qui favorisent des expériences hypnotiques

2 / Les processus impliqués dans ces mécanismes : processus cognitifs, dynamiques psychologiques, phénoménologiques et interactionnistes.

3 / Les ressorts et les objets des accompagnements, basés sur une épistémologie constructiviste.

Face aux défis conceptuels que représente l’étude des expériences et pratiques hypnotiques, notre projet de recherche repose sur cinq bases théoriques :

  • Une épistémologie constructiviste, où les représentations subjectives individuelles conditionnent la perception et la cognition de l’individu.  
  • Une psychologie du développementoù les apprentissages successifs de l’individu forment une structure subjective contextuelle et plastique.
  • Une approche phénoménologiquequi s’intéresse aux contenus et aux structures de l’expérience subjective, notamment aux représentations mentales et imaginales,
  • Une approche cognitivistequi s’intéresse, à l’échelle intra-individuelle, au traitement de l’information : perception, amorçage, sélection, attribution, réactions, …
  • Une approche systémique et interactionnistequi s’intéresse, à l’échelle inter-individuelle, aux mécanismes intersubjectifs et à l’interaction entre l’individu et son environnement.

Hypnologie

Nous résumons notre domaine de recherche sous le terme « hypnologie », terme introduit au XIXème siècle pour désigner les « sciences du phénomène hypnotique », lors de l’apparition des termes « hypnose » (l’expérience hypnotique) et « hypnotisme » (la pratique de l’hypnose).

Une partie de nos recherches bibliographiques est transmise sous forme de modules de cours synthétiques, approfondissements théoriques sur l’hypnose, des états de conscience, et de tous les thèmes qui s’y rattachent. Nous y présentons des concepts transversaux, orientés vers une hypnose intégrative, pragmatique et non-dogmatique, et des propositions conceptuelles issues de nos recherches et de notre expérience de terrain.  

Dans une démarche « open-science », nous les rendons accessibles gratuitement, en vidéo et en documents powerpoint ici.

Perspectives & Applications

Le centre de recherche de l’A.R.C.H.E. participe à l’actualisation continue des programmes pédagogiques qui y sont enseignés. 

Il diffuse ses connaissances par la mise à disposition gratuite de modules des cours d’hypnologie, et par des publications scientifiques.

 

Perspectives et applications pour les professionnels :

Clarifier et préciser les mécanismes hypnotiques utilisés dans les métiers de l’hypnose. 
Identifier les mécanismes hypnotiques présents dans les pratiques et activités connexes (mindfulness, chamanisme, rituels, communication, pédagogie, …) 

Ces recherches permettent aux professionnels d’adapter au mieux les mécanismes hypnotiques à leurs différents champs d’applications, notamment :

  • La relation d’accompagnement, la communication interpersonnelle et la suggestion
  • Les techniques hypnotiques : attentionnelles, dissociatives, imaginatives et dialogiques
  • La régulation des émotions, de l’attention, de la motivation, des automatismes comportementaux et du métabolisme
  • Les représentations de soi, du corps, des rôles sociaux et l’agentivité
  • La pédagogie, l’apprentissage, la métacognition et les stratégies cognitives individuelles

Perspectives et applications grand public :

Transmettre la compréhension et l’expérience des mécanismes qui favorisent l’autorégulation de la cognition, des comportements et des émotions (volonté et automatismes, états d’esprits, conditionnements et réactions, attention et métacognition, …)

 

Cette transmission est véhiculée par l’apprentissage de deux types d’expériences hypnotiques :
– endogènes : liées au métabolisme et aux conditionnements personnels
– exogènes : liées à l’interaction avec l’environnement et aux conditionnements sociaux

Basés sur une approche constructiviste, ces apprentissages forment une pédagogie du mieux-être et une hygiène cognitive.
Ils se différencient des approches curatives et préventives de la psychothérapie et du coaching, et les complètent sur de nombreux domaines d’application : (développement personnel, relations interpersonnelles, éducation, communication, autonomie, gestion de projets, monde de l’entreprise, etc)