Créer un compte

Vous avez oublié vos informations ?

Cycle ARCHE – Hypnologie 2018-2019

Proposés par l’ARCHE, les cours didactiques d’hypnologie abordent différents thèmes liés à l‘hypnose, aux états de conscience, et à la pratique de l’accompagnement. Ils sont à destination tant des praticiens que des universitaires et du grand public. Ils se composent d’une présentation d’une heure, puis d’un échange avec le public d’une heure, orienté sur l’application pratique (questions-réponses & débat).
La partie « présentation » est diffusée en vidéo en différé, en accès libre.

  • Les cours sont ouverts à tous, sans prérequis.
  • Suite à vos demandes, cette année Kevin Finel et Cyrille Champagne répondront par internet aux questions du public qui suit les cours en vidéo. Ces Facebook Live seront uniquement axés sur la mise en application pratique des thèmes abordés dans les cours.

  • Les cours ont lieu les mardis soirs à l’ARCHE, Paris : de 19h30 à 21h30, ouverture à 19h.
  • Les Facebook live sont uniquement par internet : les jeudis soirs, de 19h30 à 21h par Facebook et Youtube.

  • Calendrier 2018-2019

    Cours et Ateliers

    Module de cours 1 : A l’ARCHE : 25 septembre ; 16 octobre ; 6 novembre, 27 novembre
    + Facebook live (uniquement par facebook ou youtube) : 6 décembre

    Module de cours 2 : A l’ARCHE : 15 janvier, 5 février
    + Facebook live (uniquement par facebook ou youtube) : 28 Février

    Module de cours 3 : A l’ARCHE : 26 février, 19 mars, 9 avril
    + Facebook live (uniquement par facebook ou youtube) : 18 Avril

    Cours supplémentaires : A l’ARCHE, Paris : 30 avril, 4 juin

    Atelier « structures hypnotiques » : A l’ARCHE, Paris : 11, 18, 25 juin, 2 et 9 juillet.

    Facebook live supplémentaires :
    Uniquement par internet : 27 septembre, 11 janvier, 14 juin

    Conférences d’invités

    Johann Henry (voir module 1 ci-dessus) : A l’ARCHE, Paris : 4 décembre.
    /https://www.weezevent.com/hypnologie-conference-de-johann-henry-a-19h30

    Autres invités : Les dates des 3 autres invités seront précisées prochainement.


    Détails de tous les cours et ateliers

     

    Module de cours 1: Accompagner l’évolution des valeurs individuelles (Automne 2018)

    Les systèmes de valeurs apparaissent comme les principaux moteurs des individus : d’une part ils conditionnent les actions et l’appréciation de la réalité externe (environnement, relations, conditions) ; d’autre part ils sont vecteurs de sens et de cohérence, parfois a posteriori, quant aux rôles de l’individu dans son environnement.
    Mais ces systèmes de valeurs évoluent dans le temps : progressivement (changement imperceptible et continu), ou par effets de seuil (changement perçu comme soudain). Les individus s’identifiant très fortement à leur système de valeurs, des crises identitaires et comportementales peuvent surgir de ces changements. Le plus souvent, ces moments de changement apparaissent dans des stades d’évolution particuliers (ex : début de vie adulte, milieu de vie) ou dans des circonstances particulières de changement d’environnement ou de rôle social (début de carrière, premiers enfants, déménagements, changement de travail, rupture de couple, retraite, décès des parents, etc …) Mais ils peuvent aussi éclore à tout moment de la vie.
    Comment appréhender l’évolution des systèmes de valeurs d’un individu ? Existe-t-il des trames classiques d’évolution ? Comment le travail direct sur les représentations inconscientes et l’hypnose d’accompagnement constructiviste orientée solution peuvent-ils constituer une réponse adaptée à ces situations ?

    Dans ce module, nous tenterons de répondre à ces questions en nous appuyant sur les travaux initiés par Jean Piaget, Abraham Maslow, Clare Graves, Robert Dilts, Don Beck, Christopher Cowan et Ken Wilber.

    Invité lié au module : Johann Henry, psychologue, psychothérapeute transpersonnel, superviseur et formateur (Genève)


    Module de cours 2 : Les approches scientifiques de l’hypnose (Janvier et Février 2019)

    L’hypnose est étudiée scientifiquement depuis une centaine d’années, et les publications scientifiques sur le sujet se comptent en milliers.
    2 grands courants se sont opposés sur le sujet : le courant dissociationiste, qui voit l’hypnose comme un état de conscience particulier ; et le courant socio-cognitiviste, qui voit l’hypnose comme une co-construction sociale. Aujourd’hui, avec les études par imagerie cérébrale, ce débat semble avoir perdu de son importance.
    Nous pouvons à présent aborder l’hypnose par 3 grandes thématiques, qui ne semblent plus opposées, mais complémentaires : (1) l’approche procédurale qui s’intéresse aux mécanismes de suggestion et d’induction, (2) l’approche étatiste qui définit les contours de l’expérience hypnotique, et (3) l’approche interactionnelle qui s’intéresse à la relation entre hypnotiseur et hypnotisé.
    Quels sont les méthodes pour aborder scientifiquement l’hypnose aujourd’hui ? Quels sont les contours et limites du terme « hypnose », dans ses aspects pratiques et expérientiels ? Qu’en est-il de l’hypnotisabilité ? Quels sont les champs de recherche en cours et à venir qui redéfinissent l’hypnose et ses applications cliniques ?
    Dans ce module, nous proposerons la première revue universitaire francophone de ce vaste sujet.


    Module de cours 3 : Mythico-rituel et magico-religieux (Mars et Avril 2019)

    Les dispositifs rituels et l’utilisation de mythes semblent agir comme des opérateurs efficaces favorisant des restructurations psycho-physiques individuelles. Les techniques magico-religieuses, présentes notamment dans le chamanisme, le mysticisme et les cultes religieux, montrent des structurations qui peuvent les rapprocher de véritables dispositifs psychothérapeutiques. Or, ces techniques ont parfois des impacts sur la psyché et sur la biologie des individus que la médecine peine à expliquer et à utiliser.
    Un ensemble d’études modernes, issues de l’anthropologie (histoire des religions, dispositifs rituels, interactionnisme) de la psychologie cognitive (intersubjectivité, psychologie évolutionnaire,) et de la philosophie (imaginaire, constructivisme) questionne ces mécanismes, à la jonction entre la réalité psychophysique individuelle et la réalité socio-culturelle partagée. Par ailleurs, l’hypnose et les dispositifs mythico-rituels et magico-religieux montrent de nombreux parallèles : par exemple dans leur structuration, ou encore dans l’utilisation de l’absorption et de la dissociation.
    Quelles sont les interactions entre réalité socio-culturelle et réalité psychophysique ? Comment ces relations génèrent-elles des moyens de transformation et d’évolution ? Peut-on en déduire des points clefs et les utiliser en accompagnement hypnotique ?
    Dans ce module, nous tenterons une vue d’ensemble de ce thème, dans une perspective pragmatique et constructiviste, en nous basant sur différents courants universitaires. Nous y justifierons la nécessité d’impliquer l’anthropologie moderne pour aborder les phénomènes hypnotiques et leurs effets dans la vie quotidienne.

    Invités liés au module :
    * Silvia Mancini (sous réserve) : Directrice de recherches EHESS, Directrice de l’Institut Religions, Cultures Modernité de la FTSR de l’Université de Lausanne
    * David Dupuis (sous réserve) : Docteur en anthropologie Université Durham, psychologue clinicien et praticien en hypnose ericksonienne
    * Thomas Rabeyron (sous réserve) : Professeur de psychologie clinique et psychopathologie Université de Lorraine, psychologue clinicien, co-fondateur du CIRCEE.



    Cours supplémentaire: Introduction à : l’altérité agente (Mai 2018)

    L’utilisation d’une agentivité externe est présente tant dans la pratique de l’hypnose que dans de nombreux dispositifs traditionnels.
    Qu’est-ce qui agit alors « à travers soi » ? Comment avons-nous des sensations d’automatismes, de dialogue avec nous-même ou avec des personnifications qui nous semblent externes à nous-même ? La question semble finalement centrale dans de très nombreuses approches psychologiques : freudienne, jungienne, chamanique, ethno-psychiatrique, …Nous comparerons dans ce cours quelques pratiques qui utilisent ce principe, et nous regarderons l’approche particulière de Milton Erickson basée sur la notion « your unconscious mind ».



    Cours supplémentaire : Interventionnisme et non-intervention (Juin 2018)

    Les approches psychothérapeutiques peuvent être distinguées entre interventionnisme (où le praticien opère sur le sujet via des actions contrôlées et éprouvées), et approche non-interventionniste (où le praticien amène le client à opérer par lui-même en lui-même).
    L’hypnose d’accompagnement pose la question de cette limite, et peut amener le praticien à se repérer dans ces deux postures. Dans ce cours, nous regarderons les arguments et limites des deux approches, en nous basant sur une brève une exploration des TCC (thérapies cognitives-comportementales).


    Atelier: « Décodages de structures hypnotiques » : (Juin et Juillet 2019)

    Comme chaque année, nous abordons tout type de pratique sous l’angle des mécanismes hypnotiques qui les composent.
    Les praticiens et stagiaires de l’Arche (ou invités externes occasionnels) animent ces soirées, en présentant des décodages ou en invitant le public à décoder. Ces soirées sont un moyen d’exploration de la présence des composants hypnotiques dans toute pratique, ils constituent un puissant moyen pour structurer sa pratique en cabinet avec plus de créativité, de souplesse et de stratégie.
    Aucun prérequis n’est nécessaire.



    Facebook live supplémentaires

    Dans ces 3 soirées, Kevin Finel et Cyrille répondront à vos questions sur la mise en pratique de 3 des modules de cours Hypnologie des années précédentes :

    – La construction de l’identité : le 27 septembre,
    – L’expérience subjective du corps : le 11 janvier,
    – L’imaginal et l’imagination active : le 14 juin

    Haut