Créer un compte

Vous avez oublié vos informations ?

L’ARCHE – Plus qu’une école

L’Académie a été fondée en 2002, dans un contexte où les écoles d’hypnose Françaises étaient embryonnaires et où la pratique de l’hypnose demandait à être mieux comprise pour pouvoir être démystifiée et transmise de façon pragmatique et efficace.

Rapidement, sous la direction de Kévin FINEL, s’est créé un premier groupe, constitué par des praticiens chevronnés, formés dans différents pays auprès des principaux représentants internationaux de l’hypnose moderne et Ericksonienne.

La confrontation de leurs expériences et de leurs connaissances a permis d’amener en France un programme unique d’hypnose ericksonienne rassemblant tous les courants de cette discipline, dépassant les clivages des différents courants de pensée.

Le but était alors de prendre dans chaque forme de pratique de l’hypnose les outils les plus utiles et aboutis, de façon à former des praticiens solides et capable de s’adapter à un maximum de situations et de demandes.

Rapidement, le groupe originel s’est étoffé, attirant les praticiens les plus créatifs et expérimentés, en France et à l’étranger. Aussi, en quelques années, l’Académie et devenue le premier centre de formation en hypnose Francophone, et a pu fixer ses propres critères d’excellence en matière de pratique et de formation.

En créant les premières supervisions professionnelles et en favorisant la coordination de la profession par la mise en place de référents, de groupes de travail et de recherches sur la pratique, l’Académie est devenue plus qu’une école : elle est un lieu de réflexion, d’échanges, de partage, de recherche et de développement de l’hypnose, un lieu dans lequel les individualités et les personnalités des stagiaires peuvent continuer de se développer au-delà des formations.

Enfin, l’ARCHE vise à créer des ponts entre les pratiques et à sortir l’hypnose de l’isolement qui a longtemps été le sien. Elle forme donc des professionnels dans plusieurs métiers (communication, thérapie, psychothérapie, professions de santé, coaching, pédagogie, management…) afin de faire reconnaître les différentes spécialisations de l’hypnose.  Les formateurs de l’ARCHE interviennent aussi dans différentes Facultés et Grandes écoles (Université de Paris 8 en Psychologie, Kedge Business School, ESCP Europe…) permettant ainsi à des publics variés de comprendre l’utilité et la pertinence de l’hypnose moderne et de permettre à celle-ci de gagner progressivement ses lettres de noblesse.

L’ARCHE – Mission et valeurs

La mission de l’ARCHE peut se résumer ainsi : démystifier, professionnaliser et viser l’excellence dans la pratique dans le respect des valeurs de partage, d’échange, d’une charte éthique et d’un code de déontologie.

Ainsi, tous les moyens sont mis en œuvre pour aller en ce sens :

  • Mise en place d’un colloque annuel, visant à rassembler les dernières investigations en matière d’hypnose et de mettre en avant les applications les plus innovantes
  • Organisation événements avec les plus grandes pointures nationales et internationales ( Stephen Brooks, Anthony Jacquin, Bill O’hanlon…)
  • Mise en place de groupes de travail dans toute la France, organisé par des praticiens référents.
  • Mise en place de bourses de Recherche
  • Mise en place d’une association « Les Hypnos Du Coeur », pour aider des personnes en difficultés grâce à l’Hypnose
  • Organisation de conférences régulières sur les dernières recherches en neurosciences et en psychologie sociale

L’hypnose souffrant encore parfois d’une image sulfureuse, une totale transparence et une impeccabilité dans la pratique sont pour nous indispensables. Ainsi, nous avons comme principe de toujours montrer ce que nous faisons : par des conférences ouvertes, des débats, des vidéos des événements… nos formateurs sont toujours disponibles et communiquent sur leur pratique par le biais d’articles et de publications régulières.

Enfin, les avancées en matière de neuroscience demandent actuellement de revisiter régulièrement le contenu des formations pour l’adapter aux dernières recherches : chaque année, nous affinons ainsi les outils de l’hypnose  et partageons notre vision, nos avancées et nos projets au public pour faire avancer la profession dans son ensemble.

Pour mieux comprendre notre vision et notre approche, nous vous conseillons de prendre connaissance de notre charte éthique / philosophique ainsi que du code de déontologie de nos praticiens.

Notre Charte éthique en PDF (clic droit enregistrer sous)
Notre Charte déontologique en PDF (clic droit enregistrer sous)

L’ARCHE : l’Equipe

C’est désormais une équipe de 25 formateurs qui intervient dans les différents stages et formation, en France et à l’étranger. Chaque formateur a longuement mûri sa pratique personnelle et confronte régulièrement son travail à ses pairs : faire partie de l’équipe de l’ARCHE ne demande pas que des compétences techniques, mais aussi un engagement vers l’excellence et la remise en cause permanente.

Les formateurs analysent leurs propres séances entre eux, et se doivent aussi d’apporter et d’enrichir leur expérience. Chacun continue aussi à se former, dans des domaines connexes à l’hypnose (thérapie, sciences cognitives, sciences sociales, arts vivants, communication, philosophie….) afin d’éviter tout syndrome d’enfermement et de conserver une pratique vivante et ouverte.

La rigueur est aussi celle du sens de la pédagogie : l’hypnose est une discipline dans laquelle le contact et le rapport humain sont des éléments primordiaux. Accompagner quelqu’un dans son apprentissage demande une grande connaissance des mécanismes pédagogiques et une capacité d’adaptation à chaque étudiant.

Cliquez ici pour consultez la page de notre équipe

Cliquez ici pour regarder une interview de Kevin Finel, Fondateur de l’Arche

L’ARCHE : Donner tous les moyens à nos stagiaires

Pour nous, une école n’a pas seulement pour but de fournir une formation de X heures, elle doit aussi s’assurer que ses étudiants peuvent continuer à progresser et à avancer, et qu’ils puissent se sentir dans l’école comme chez eux.

Aussi, nous mettons à disposition de nos stagiaires de nombreuses occasions de continuer à progresser : les étudiants sont invités, pendant et après leur cursus à de nombreux événements, gratuits pour une grande majorité :

  • conférences avec les plus grands noms de l’hypnose, des neuroscience et de l’accompagnement thérapeutique,
  • cabinets publics
  • décodage de séance
  • ateliers et groupes de travail
  • cours sur l’aide à la professionnalisation

Aussi, toute formation peut aussi être suivie une deuxième fois gratuitement : il n’est pas forcément facile, voir impossible, de prendre l’ensemble d’une formation du premier coup, et un certain recul permet d’entendre d’autres choses, d’assimiler de nouveaux détails. Nous donnons alors aux personnes qui reviennent en formation des objectifs et défis spécifiques, adapté à l’évolution de leur niveau technique et stratégique. Les superviseurs s’adaptent à chaque stagiaire pour permettre à chacun de relever ses défis.

Le fait qu’une grande partie de ces activités soient gratuites fait pour nous parti du « service après vente » : nous ne désirons pas que nos stagiaires se sentent lâchés dans la nature après avoir payé et suivi leur formation. Il nous semble indispensable de les accompagner dans leurs premiers pas et de nous assurer qu’ils se sentent soutenus, et qu’ils sentent la présence d’une équipe disponible et à leur service, dans la continuité de leur activité où il peut arriver parfois de se sentir seul.

De plus, au début de la pratique, de nombreuses questions s’imposent, qui n’auraient pas eu de sens lors de la formation. Répondre à ces questions, proposer un cadre qui permet aux nouveaux formés et aux praticiens expérimentés d’échanger et une garantie pour les début de votre activité de praticien en hypnose.

L’ARCHE : Eviter les écueils de la vulgarisation

L’hypnose est une discipline de plus en plus reconnue. Plus de 12 000 études publiées dans des journaux scientifiques, et des actes forts et marquants comme l’utilisation de l’anesthésie sous hypnose en chirurgie ou encore l’introduction de l’hypnose dans certaines grandes écoles – l’arche est à l’origine des premiers programmes qui vont dans ce sens – ont permis au grand public de découvrir cette discipline.

Son caractère séduisant, novateur et profond l’a rendue attractive. Si nous pouvons nous réjouir de cet essors, qui fut même notre objectif principal jusqu’en 2012, il nous semble désormais apparent que nous devons donner un cadre et renforcer la discipline afin d’éviter certaines dérives.

  • Des formations de praticiens courtes, en moins de 15 jours, sont apparues, donnant une illusion de simplicité.
  • Certains praticiens tombent dans la facilité de la publicité abusive, ventant une hypnose qui « soigne tout »…
  • Des praticiens s’improvisent formateurs avec une vision parfois réduite de l’hypnose, plus centrée sur une expérience personnelle que sur une vision globale et complète.
  • De la désinformation existe et certains tentent d’amener l’hypnose dans des domaines ésotérique et new-age, sous couvert de spiritualité et d’humanisme.

Pour éviter ces problématiques qui pourraient à terme freiner le développement de l’hypnose, ou en donner une image négative – ce qui nuirait à l’ensemble de la profession -nous nous fixons comme devoir d’informer, dans les médias, et de diffuser un maximum les informations qui permettent à ceux qui veulent se tourner vers l’hypnose, les moyens de bien choisir leurs praticiens et d’éviter les pièges de la pratique.

Cliquez ici pour consulter notre revue de Presse

Haut